Faits Marquants

EQUIPEX EXTRA - 2013

Centre d’Excellence sur les antimoniures pour composants opto électroniques infrarouges

EXTRA est un projet financé par le programme français «Investissements pour l’avenir» (EquipEx EXTRA, ANR-11-EQPX-0016).

EXTRA a pour ambition de créer un centre de référence mondial dédié à la filière des semiconducteurs III-V à base d’antimoine (IIISb) sous tous ses aspects : du matériau aux prototypes de systèmes photoniques lasers et photodétecteurs infrarouges.

La subvention EXTRA a permis d’investir dans de nouveaux équipements:

  • une gravure ionique réactive au plasma à couplage inductif, installée en 2014
  • un diffractomètre à rayons X haute résolution, installé en 2014
  • un système d’épitaxie à faisceau moléculaire RIBER C21, mis à niveau en 2015
  • un nouveau système d’épitaxie à faisceau moléculaire RIBER 412, installé en 2015
  • un système de dépôt de pistolet électronique, installé en 2016..

Le projet EXTRA qui a été soutenu par de grands organismes et entreprises tels que la DGA, l’ONERA,SAGEM, SOFRADIR, III-V lab.

 

Capteurs acoustiques pour mesures en environnement radioactif - 2014

Caractérisation du combustible et des gaz de fission sous flux intense au cœur d’un réacteur nucléaire.

Dans le cadre d’une collaboration avec le CEA, l’IES a conçu, développé et breveté un capteur ultrasonore dédié à la mesure en ligne et en temps réel du relâchement des gaz de fission dans des crayons combustibles expérimentaux sous irradiation. Après avoir démontré la faisabilité de la technique en laboratoire et particulièrement étudié le comportement des capteurs en conditions hostiles (effets des radiations gamma, d’irradiations neutroniques, influence de la température de l’ambiante à 220°C), la qualification au sein du réacteur expérimental OSIRIS du capteur développé a permis, lors d’une première mondiale, de suivre la cinétique de relâchement des gaz de fission.

Fiabilité des isolants pour le « Supergrid » 1re mondiale 2014

Mesure du champ électrique pour les câbles HT à courant continu à isolation synthétique.

Développement et implantation industrielle d’une technique de mesure du champ électrique pour les câbles haute tension à courant continu à isolation synthétique (Nexans FR & Alstom UK).

LabCom SPID -1re mondiale 2016

Dépôts sur papier de Tag RFID couplés à des capteurs de température et d’humidité

L’Institut Électronique et des Systèmes qui possède des compétences en matière de capteurs sur substrats flexibles et l’entreprise TAGEOS S.A.S spécialisée dans la réalisation d’étiquettes RFID (identification par radiofréquences) faibles coûts sur support papier ont mis en place un laboratoire commun pour la commercialisation d’étiquettes RFID avec capteur et pour répondre aux exigences des marchés. Les deux partenaires partagent une forte volonté d’innovation au travers ce laboratoire commun. Les étiquettes sont produites en grands volumes tout en respectant l’environnement et à un prix de revient minime.
Les marchés visés sont ceux du « smart packaging » alimentaire et pharmaceutique mais aussi celui du dispositif médical (POC).

Capteurs fortes accélérations - 1re mondiale 2016

Dispositif basé sur les échanges thermiques permet de mesurer un choc supérieur à 40 000 g d’amplitude

Dans le domaine des très fortes accélérations, nos dispositifs ont permis de mesurer des chocs de l’ordre de 40 000 g d’amplitude correspondant à l’état de l’art mondial pour ce type de dispositifs. Pour ces études et la fabrication des dispositifs, l’équipe s’appuie sur son savoir-faire dans le domaine des couches minces et des micro-technologies

Projet ERC SENSISOFT - 2018

Développement de micro et nano-capteurs, technologie MEMS, à partir d’utilisation de méthodes de chimie douce.

SENSiSOFT vise à développer des micro et nano capteurs hautement performants pour la mesure des paramètres mécaniques (masse, forces, pression, etc.) à partir de l’utilisation des méthodes de chimie douce comme le sol-gel. Le principal avantage de cette approche est d’utiliser des couches minces à base d’oxydes épitaxiés sur silicium au lieu de cristaux amincis et polis, utilisés dans les résonateurs actuels.

L’objectif de SENSiSOFT est de développer des processus de croissance directement sur des substrats de silicium afin d’être en mesure de définir les structures de résonance (levier, membranes, ponts, etc.) par microfabrication de silicium, en utilisant la technologie MEMS efficace, très avantageuse et de bas coût. Le but principal est le développement de capteurs à l’échelle nanométrique, peu coûteux et respectueux de l’environnement, permettant la mesure de minuscules changements de masse et la détection de forces, distances, mouvements, ou l’accélération, qui apporteront de nouvelles perspectives à l’industrie microélectronique.

Fermer le menu